6 clefs de coaching stratégique pour rompre l’addiction aux nouvelles technologies chez les jeunes

Partagez le post!
Les nouvelles technologies - des outils pour nous faciliter la vie moderne
Les nouvelles technologies – des outils pour nous faciliter la vie moderne

 

Les nouvelles technologies et en particulier le téléphone portable font partie de notre vie. Avec le développement de l’internet et l’amélioration de la technologie, ce dernier a pris une place prépondérante dans notre travail et dans notre vie.

C’est un merveilleux outil de gestion, de création, de connexion mais aussi de distraction et de contrôle….

Quand cet outil devient-il nuisible pour l’être humain?

Quand il lui prend sa vie:

Quand l'outil couvre nos nécessités primaires, il devient addiction
Quand l’outil couvre nos nécessités primaires, il devient addiction

 

Je vais répondre avec la vision du coaching stratégique à Aline, mais aussi à tous les parents, comme moi, qui sont soucieux de la qualité de vie de leurs enfants, et dans le cas d’Aline de ses petits-enfants.

Pour comprendre l’addiction il faut comprendre le comportement humain:

 

Le comportement humain

Le jeu et la distraction sont des stratégies très efficaces quand ils sont utilisés pour atteindre des objectifs d’apprentissage. Par contre ils sont redoutables quand ils mettent peu à peu la vie d’un être humain en PAUSE par l’absence de véritables objectifs de croissance.

Pour comprendre ce phénomène il faut comprendre que tout être humain a besoin de couvrir ses besoins primaires qui sont:

  • amour/connexion
  • diversité
  • importance
  • sécurité

Le téléphone portable couvre à merveille ces besoins, surtout dans des noyaux familiaux où le père et la mère travaillent, sont pris par le rythme de notre société, et si l’adolescent a tendance à s’isoler.

Le téléphone va lui apporter:

  • la connexion: chat avec ses amis ou, à défaut, aux réseaux sociaux…
  • la diversité: musique, jeux, chats, vidéos, cours en ligne….
  • l’importance: plus je joue, plus j’ai un meilleur score sur le web, plus je suis reconnu et apprécié. Connaissances et tutoriels….
  • sécurité: le téléphone fait office de protection, je ne m’expose pas. j’apprends mais je ne pratique pas….

C’est un véhicule qui est tellement plus simple à utiliser que d’autre et sans efforts, à la différence des réunions entre amis ou le sport, qu’il va s’imposer tout naturellement.

Ce véhicule est tellement puissant qu’il peut même arriver à couvrir un besoin plus spirituel qu’est celui de la croissance. En effet, l’amélioration de ces scores (jeux, likes) va lui couvrir ce besoin de manière complètement artificielle.

Les réseaux sociaux, nouveau champ de communication et d'expression
Les réseaux sociaux, nouveau champ de communication et d’expression

 

 

Contrecarrer le phénomène d’addiction

La lutte est difficile mais c’est dans la difficulté que l’on trouve la croissance tant pour les adultes que pour les jeunes.

Pour se faire, les adultes doivent améliorer la qualité de leur présence auprès de l’enfant et connaitre le processus du phénomène d’addiction.

Ensuite il faut donner une addiction plus forte au jeune pour s’en sortir… pour un adolescent, une petite amie ou un petit ami, feront passer l’addiction au téléphone dans l’oubli!

Si ce n’est pas le cas, il faut ouvrir le dialogue pour faire prendre conscience au jeune de son état de dépendance.

Mais pas n’importe comment, il faut avoir un but et surtout savoir qu’il ne nous reste plus qu’un besoin à couvrir: celui de contribution.

1- Ouverture et dialogue, comprendre la vision de l’enfant

L’adulte qui entreprend cette démarche doit toujours avoir en tête qu’il l’entreprend pour renouer le dialogue avec son enfant, dans l’amour.

Il faut comprendre et apprécier et ne surtout pas juger!

Une bonne méthode est de complimenter son enfant sur cette abnégation vers cet engin, de voir comment il le gère et manipule et enfin lui demander comment il y arrive! Ou bien de lui envoyer un wazapp pour rentrer en contact avec lui…

2- Prise de conscience, comprendre la stratégie du recours au téléphone portable

Une fois que la confiance est établie, il faut amener l’enfant vers des critères plus objectifs, comme le temps passé sur la machine

Apprendre à se déconnecter en se reconnectant à la contribution à la vie
Apprendre à se déconnecter en se reconnectant à la contribution à la vie

 

Puis lui faire prendre connaissance que cet engin a tout pour nous couper du monde et mettre sur PAUSE notre vie….

Lui faire évaluer de 1 à 10 la couverture de ses besoins primaires ainsi que celui de croissance.

En principe, si plus de 2 besoins sont couverts avec une note de 7 à 10 par un même véhicule, ce véhicule est une addiction.

Si l’enfant évoque l’ennui, lui demander quelles sont, pour lui, des activités motivantes?

3- Introduire la douleur en révélant les conséquences de cette addiction:

C’est elle qui va motiver au changement: le téléphone coupe de la vraie vie.

  • il nous coupe du contact de nos amis, de notre famille,
  • il nous coupe des activités sportives,
  • il nous coupe du contact avec les autres,
  • il nous coupe de nous-même: pour ne plus sentir, souvent par peur, nous recourrons à lui.

4- Introduire le plaisir et le besoin de contribution en proposant des alternatives

Cela suppose que l’adulte connaisse bien le jeune, ou que celui-ci lui ai dit au moins trois domaines de sa vie pour lesquels il serait disposé à faire un effort:

  • sorties entre amis/amies
  • sport
  • voyage
  • formation en présentiel dans un secteur désiré par le jeune
  • participer avec son enfant à des œuvres de charité (resto du cœur, l’armée du salut, action contre la faim…)

Pour des joueurs aimant les jeux, une bonne manière de se détacher sainement de l’appareil est d’en créer pour les autres ou bien de mettre au point des apps, cela permet de couvrir le besoin de contribution et de développer sa créativité.

La formule du coding club est très intéressante.

 

5- Introduire la notion d’autocontrôle et d’autorégulation: la méthode pomodoro

Le contrôle objectif du temps
Le contrôle objectif du temps
Revenir à l'objet
Revenir à l’objet

 

Faire prendre conscience du temps passé et du temps qui passe… trouver un accord compatible avec le besoin de connexion de l’adulte et la rupture de l’addiction, pour se reconnecter à la vraie vie auquel le jeune peut contribuer.

Cela passe par une redéfinition des stratégies de connexion de l’enfant à son environnement humain.

 

6- Donner des alternatives avant l’adolescence……

Sachant que le téléphone portable ainsi que tout dispositif de nouvelle technologie portable sont très addictifs, il faut tuer le monstre tant qu’il est petit!

Pour ma part, conscient du problème, je passe énormément de temps avec mes enfants : il faut apprendre à écouter, et notamment j’ai appris à faire du roller en ligne, mon fils (11 ans) et ma fille (9 ans) ont été mes professeurs!

Je leur montre que le portable ou la tablette sont des outils utiles (recherche sur internet, apps de langues, chant, danse…) et qu’ils servent à autre chose qu’à la distraction.

Profitons de ces moments car une des caractéristiques de l’adolescence (11ans-21ans) est cette coupure des parents pour s’affirmer en tant qu’être, accompagnée d’une reconfiguration intense des neurones du cerveau:

Conclusion

Il n’est jamais trop tard, l’amour pour notre enfant est la clé. Il faut aussi être patient et connaitre des éléments de base du comportement humain pour comprendre l’addiction.

Le passage par un professionnel du coaching doit être réfléchi et consenti.

Se libérer par la prise de conscience
Se libérer par la prise de conscience

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *